"Capoeira é arte, dança, malícia, filosofia, malandragem, teatro, música, coreografia e não violência. Só passa a ser perigosa na hora da dor…"
( Mestre Curió )

L' E.C.A.I.G.

Mestre Curió, notre maître de Capoeira

Jaime Martins dos Santos, plus connu sous le nom de "Curiò", est initié dès 6 ans à la Capoeira par son grand-père, son père et sa mère. Il rejoint par la suite Mestre Pastinha, fondateur de la première école de Capoeira Angola, dont il devient un disciple.
Il fonde son école en 1982 et débute un travail en direction des enfants et des populations nécessiteuses de la périphérie de Salvador. Il diffuse également ses connaissances dans de nombreux pays comme le Mexique, l'Equateur, le Japon, la Suisse et la Belgique. Aujourd'hui âgé de 74 ans, Mestre Curiò se pose comme un gardien de la tradition et de la philosophie de la Capoeira Angola. Il milite activement pour la préservation et la reconnaissance de l'héritage africain au Brésil et a été nommé ambassadeur de la culture brésilienne. Il lutte quotidiennement afin d'améliorer les conditions de vie des élèves fréquentant ou ayant fréquenté l'ECAIG. Conscient de ses responsabilités, il fût le premier maître à consacrer une femme "maître de Capoeira Angola", ouvrant depuis la voie à d'autres.

Logo Ecaig

L'école ECAIG de Mestre Curió

L'ECAIG (Escola de Capoeira Angola Irmãos Gêmeos) a été crée en 1960 dans l'ancienne ville d'Alagoinhas (intérieur de Bahia).
Elle occupe par la suite divers lieu à Salvador avant d'être enregistrée juridiquement en 1982 et choisie par le secrétariat de l'éducation et de la culture, pour occuper un espace au Pelourinho, centre historique et culturel de Salvador.
Le "point de culture" de Capoeira Angola est noyau culturel afro-brésilien qui inclut les activités de l'école de Capoeira Angola Irmãos Gêmeos du maître Curiò, association sans but lucratif, enregistré en 1982 à Salvador, aujourd'hui située au Pelourinho (centre historique et culturel de Salvador).
C'est un projet d'éducation et de préservation du patrimoine culturel initié par le Ministère de la culture en milieu scolaire.
Ses objectifs sont également de favorisé les activités de l'ECAIG dans la société, en tant que pratique artistico culturel citoyenne et démocratique à partir des principes de la Capoeira Angola.
Parmi ses activités: cours de Capoeira Angola et de percussions, rodas, Samba, noyau pédagogique (documentation, mémoire et bibliothèque), noyau multimédia (matériel vidéo, studio d'enregistrement) ainsi que les événements traditionnels de l'ECAIG.
Les publics visés prioritairement sont les enfants, les adolescents et les jeunes afro-descendants du centre historique et de sa périphérie, auxquels s'ajoutent tous les autres.
Dans le contexte d'un environnement culturellement riche et contrasté de fortes inégalités sociales, le "Point de culture" est un instrument de citoyenneté, d'inclusion sociale, de formation professionnelle et d'identité culturelle en référence à la tradition populaire brésilienne.

Logo Ecaig

Notre rencontre avec Mestre Curiò

Au cours de nombreux voyages dans tout le Brésil, les membres de l'association ont eu l'occasion de rencontrer différents protagonistes de la Capoeira. Ces riches expériences leur ont permis de se forger un regard "critique" et objectif sur ce milieu. La rencontre avec le maître Curiò et son école a alors marqué une étape décisive dans leur façon d'appréhender cet art. Son charisme, son authenticité et son implication en font un des personnages incontournables du monde de la Capoeira et un de ses plus fidèles gardiens.
C'est pourquoi notre association a décidé de s'affilier à l'école de maître Curiò, l'E.C.A.I.G.

Logo Ecaig